À propos du site

Pourquoi une déclaration universelle des droits des cyclistes ? C'est en fait très simple. En temps que cyclistes, nous ne voulons pas être traités en citoyens de seconde zone. Nous choisissons un véhicule de petite taille, léger et économique, nous soulageons donc les infrastructures, ne polluons pas l'air, diminuons la consommation d'énergie, ne générons pas de nuisances sonores et vivons de manière plus saine. Ce dernier point signifie également que nous diminuons les coûts relatifs aux soins ou à la maladie. La seule chose que nous attendons en retour est d'être traité de manière égalitaires.

Les droits des cyclistes ont commencé avec un Tweet sur Twitter (en néerlandais), demandant des conseils sur les droits dont les cyclistes devraient bénéficier. La réponse fût rapide et en l'espace de quelque heures, nous avions onze droits sur la papier. La même soirée, la première version de la déclaration universelle des droits des cyclistes fut publiée (version 1.0) sur le site FietsenAfstappen ("Les cyclistes mettent un pied à terre", en néerlandais). La semaine suivante, de plus en plus d'ajout ont été apportés. Le tout a été condensé en sept droits, tous accompagnés d'explication, créant la version 2.0. Suite aux conseils de l'Union des Cyclistes Néerlandais (Fietserbond), nous avons approfondi l'un des sept droits et sommes actuellement à la version 2.1.

Ce site n'a pas pour vocation de ré-écrire le travail déjà accompli par l'Union des Cyclistes Néerlandais, ou autres initiatives similaires. Pour quelques utilisateurs de Twitter, ce serait une tâche impossible. La raison de ce site est de résumer de manière concise toute la problématique : que les cyclistes doivent être traités comme des acteurs à part entière de la circulation quotidienne.